Louise Tilleke

Louise Tilleke est franco-suédoise d’origine sri-lankaise par son père. Elle vit et travaille à Paris. Louise est autodidacte.
Ses oeuvres se trouvent aujourd’hui dans des collections importantes, comme celle de Jean-Paul Cluzel, Directeur du Grand Palais à Paris (2009-2019), celle de Bernard Massini (dont la collection a été présentée à la Fondation Maeght), ainsi que celle d’Olivier Kaeppelin (ancien Directeur de la Fondation Maeght, Palais de Tokyo), et entre autres également, avec 4 tableaux, dans la collection de Jean-Louis Costes, fondateur des célèbres établissements Costes.

Jusqu’à présent, son travail est teinté de couleurs grises, de différents bleus sombres, de noir et de blanc. “Je travaille sur des sujets engagés comme ceux de la préservation de notre planète, du somnambulisme social (basé sur les écrits de Gabriel Tarde 1843-1904), et dernièrement sur le Pape François via le prisme de Saint-François d’Assise, officiellement proclamé Patron céleste des Ecologistes par Saint Jean-Paul II, le 29 novembre 1979”.

Actuellement en plein travail sur une nouvelle série ayant pour sujet, l’énergie amoureuse, basé sur des écrits d’Albert Einstein, Louise Tilleke a parallèlement été choisie par la marque de luxe italienne forte_forte, pour travailler sur le rapport entre la mode et l’art, en participant à une prochaine collection. Elle travaille également sur la représentation du loup dans la société.

Expositions à la Galerie DX

Presse

Univers des Arts n°182

Thibault Josset, « Louise Tilleke, Les somnambules »

 

Artshebdomédias, 21 février 2019

Marie-Laure Desjardins, « La vibrante peinture de Louise Tilleke »

 

lelitteraire.com, 17 octobre 2018

Jean-Paul Gavard-Perret, « Hantises et périls »