Galerie D.X


Thomas Jorion, photographie depuis 1996 des bâtiments ou des lieux déchus de leur usage ou de leur fonction ; l’artiste semble en effet fasciné par cette thématique des ruines. Dans la série que présente la galerie, Thomas Jorion aborde un thème qu’il juge sensible et fascinant , et ce, à plusieurs titres :  les derniers vestiges de l’empire colonial français.

  Click to enlarge pictures.


Version FR | EN Version — Translation Louise Jablonowska