Galerie D.X


Inspiré librement de la bande dessinée noir et blanc qu’il a apprise en Argentine avec un des créateurs du genre, Alberto Breccia, il construit des œuvres hybrides aux contrastes marqués, entre la surface plane du papier et le volume de la sculpture.

Il découpe ses dessins en lamelles pour créer des cascades de papier. Il les poinçonne, leur donne du volume, les superpose et coud, jusqu’à ce que l’œuvre existe par elle-même. Dans son travail, le vide se joue du plein pour déformer et troubler l’idée du dessin conventionnel. Le noir profond et matière nous capture dans les zones claire des dessins.

Ce travail est lisible sur deux échelles : à distance il occupe l’espace comme un objet sculpté, et à l’approche il révèle une richesse de détails et de matières qui nous happe. Ces dessins sculptés dépassent le format rectangulaire conventionnelle pour s’inscrire dans des œuvres contemporaines. Globules, ovales, fleurs, ronds, avec des profondeurs de 5 à 30 cm.

  Cliquez sur les images pour agrandir les oeuvres


Version FR | EN Version — Traduction Louise Jablonowska