Galerie D.X


La peinture de Philippe Pasqua, on la reçoit comme un choc physique mais aussi comme une vision à la fois explosive et incisive. Les gestes amples de l’artiste le font vibrer dans une danse où alternent brutalité et finesse, transe et lucidité. Pour cette exposition le choix des oeuvres s’est orienté vers une sélection de grands dessins dans lesquels le visage, le corps et le motif de la vanité, thème récurrent chez Philippe Pasqua, y deviennent halo, brume, fumée, trait, vibration. Il ne s’agit plus tant de chair et de matière que de contours esquissés et de textures délicates... des oeuvres, « palimpsestes », sur papier, mêlant techniques sérigraphiques, impressions et peinture, où l’artiste revient sur ses propres travaux en les maculant de couleurs ou en les redessinant.

  Cliquez sur les images pour agrandir les oeuvres


Version FR | EN Version — Traduction Louise Jablonowska