Galerie D.X


Originaire de Paris mais bordelais d’adoption Luc Detot propose pour cette occasion la suite d’une série qu’il a commencée dans les années 2000. L’artiste nous offre des visages sans yeux, qui parviennent cependant à s’inscrire dans notre mémoire, comme par persistance rétinienne. Le modèle est invité à se livrer à un exercice d’introspection : immobile et raidi il se refugie au centre de lui même. L’absence de regard compensé par une expressivité énergique, donne une présence certaine à la représentation.

  Click to enlarge pictures.


Version FR | EN Version — Translation Louise Jablonowska