Galerie D.X


L’apparition publique du travail de Jean-Charles Blais a lieu au début des années 1980 avec des tableaux peints sur des matériaux de récupération et particulièrement des affiches arrachées. Il travaille le corps sous toutes ses formes, les décompose, les fragmente jusqu’à les déshumaniser Sa première exposition personnelle au CAPC de Bordeaux en 1982 sera suivie de nombreuses présentations dans les galeries ; Yvon Lambert à Paris, Leo Castelli à New York, Buchmann à Cologne, Catherine Issert à Saint-Paul et Kenji Taki à Tokyo. En 1987, une exposition personnelle lui est consacrée au centre Pompidou à Paris. Depuis son dernier passage au CAPC en 1984, Jean-Charles Blais n’aura pas exposé à Bordeaux.

  Cliquez sur les images pour agrandir les oeuvres


Version FR | EN Version — Traduction Louise Jablonowska