Galerie D.X


Le Galerie D.X a le plaisir d'annoncer l'ouverture de son espace à Bordeaux

29 janvier- 14 mars 2015

Oeuvres récentes

Christian Bonnefoi né en 1948, s’inscrit dans l’histoire de la peinture abstraite française des années 1960 jusqu’à ce jour. L’œuvre qu’il a construite au fil des ans, exigeante et singulière, s’est voulue indépendante, libre, hors modes et hors courants. Docteur en histoire de l’art , l’artiste Christian Bonnefoi fut d’abord un penseur, un théoricien de l’art, dont les réflexions analytiques sur la modernité de la peinture depuis la période cubiste, témoignent d’une parfaite connaissance du sujet et d’une érudition certaines. C’est en 1970 que Christian Bonnefoi crée ses premières toiles, mettant son savoir à « l’épreuve de la pratique » Ayant participé par ses écrits - comme le firent les membres de BMPT ou Support- Surface - à la déconstruction des divers composants de la peinture, il privilégiera, dans sa pratique picturale une réflexion sur l’espace du tableau et ses modes d’élaboration : l’art de Christian Bonnefoi est un art de la surface , un art qui abandonne l’idée de surface en tant que « préalable » et qui fera du support, de la texture, de la matière, l’essentiel du tableau.

Depuis 30 ans l’artiste Christian Bonnefoi déroule son fil créateur en un vaste processus où chaque œuvre est à la fois aboutissement et partie : ses séries ou familles de peintures, rendues identifiables par l’utilisation d’une méthode spécifique et de matériaux singuliers, s’articulent entre elles au fil des ans, non pas comme un processus évolutif continu, mais par des allers-retours des interférences , des dédoublements, eternels va et vient entre hier et aujourd’hui, en un grand flot créatif entièrement cohérent . Diversité et constance sont ainsi les maitres mots de cette grande œuvre. Si toutes ces séries enfin offrent par leur foisonnement en formes et en couleurs un spectacle plastiquement très séduisant, l’univers pictural de Christian Bonnefoi semble toutefois impliquer une dimension qui dépasse la réflexion esthétique formelle. L’approche analytique de l’œuvre de l’artiste Christian Bonnefoi nous amènera en effet à nous questionner plus largement sur la perception de ce qui est donné à voir : Cette œuvre est elle abstraction pure ou peut-on y lire un souffle, une présence ? Juxtapositions, superpositions, entrelacements créant une surface complexe où se joueraient visible et invisible ? Où désir et pensée deviendraient figures : la peinture de Christian Bonnefoi serait une « machine à métaphores » ? et ce qu’il donne à voir , n’est ce pas ce qu’il décrit lui même à propos de sa peinture comme « l’écho de l’existence » ?


Version FR | EN Version — Traduction Louise Jablonowska