Galerie D.X


Le Galerie D.X a le plaisir d'annoncer l'ouverture de son espace à Bordeaux

11 septembre- 18 octobre 2014

Territoires

Né 1961 Philippe Pastor suit un parcours atypique et passionné. Ses sources d’inspiration sont multiples, son lieu de prédilection, une vieille bergerie dans les montagnes où il trouve refuge, plongé dans la nature, à la poursuite de son instinct créatif. En l’espace d’une dizaine d’années, il s’est imposé sur la scène internationale à travers de nombreuses expositions en France, en Italie, en Espagne, au Kenya et aux Etats-Unis et a participé en 2007 à la 52ème Biennale de Venise, invité à la Fondation Riva. 2014 sera encore une année riche en événements avec des expositions prévues sur Monaco, Casablanca (Maroc), Sofia (Bulgarie) et New-York (Etats-Unis). 2015 sera l’année de l’Exposition Universelle de Milan, où le pavillon monégasque sera à l’honneur avec des œuvres de l’artiste.

Influencé par la compagnie de César, Antoni Clavé, Paul Rebeyrolle entres autres, l’artiste autodidacte, Philippe Pastor met en scène une vision personnalisée de la Nature ; il travaille au contact de la Nature, avec la Nature, en interprétant l’interaction de l’Homme avec la Nature.

Intéressé depuis toujours par l’art et l’environnement, il a développé une technique lors de son travail à son atelier à La Garde Freinet en Provence Alpes Côte d’Azur. Il utilise des matériaux vivants et les transforme en faisant du temps et de son environnement immédiat un allié ; il mélange la terre, les pigments, les minéraux et plantes de toutes sortes, représentant ainsi sa vision de la vie, de la destruction de l’environnement et le rôle de l’Homme dans la société. Bouleversé par les incendies dans le Massif des Maures, en France, il a créé en 2003 la série de sculptures « Les arbres brûlés », en utilisant les troncs d’arbres calcinés de la région. Ces sculptures sont un symbole de la déforestation et sont exposées dans le monde entier, du Kenya à Singapour y compris au siège des Nations Unies à New-York où il a réaffirmé son engagement pour la nature par son soutien et sa participation au projet « Plantons pour la Planète ; la campagne pour un milliard d’arbres », lancée en 2007 par le programme des Nations Unies pour l’environnement.


Version FR | EN Version — Traduction Louise Jablonowska