Galerie D.X


Le Galerie D.X a le plaisir d'annoncer l'ouverture de son espace à Bordeaux

Présentation du cycle de conférences par Virginia Garreta : ce cycle de conférences montre comment le monde de l’art, depuis la fin des années 1980, est devenu, dans toutes ses instances, ce phénomène global et connecté à l’échelle de la planète, autrement dit, comment en devenant global, le monde de l’art est devenu simultanément un monde de l’art contemporain.

CONFERENCE 1 : jeudi 17 novembre 2011, 18 h. 1989 : une année interminable. Les versions contradictoires de l’internationalité et de la contemporanéité artistiques au tournant des années 1980-90. Magiciens de la Terre : histoire et interprétations d’une exposition (qui ne voulait pas être) coloniale.

CONFERENCE 2 : jeudi 8 décembre 2011, 18 h. L’émergence des scènes artistiques alternatives et la croissance exponentielle des biennales d’art contemporain. De la redéfinition des relations de pouvoir entre le centre et la périphérie de l’ancien monde de l’art à une nouvelle forme de circulation artistique dans les réseaux de l’économie et des politiques urbaines de la globalisation. L’exemple de la Biennale de La Havane et de la Biennale d’Istanbul.

CONFERENCE 3 : jeudi 19 janvier 2012, 18 h Les mondes de l’art dans la spirale géopolitique de l’après-guerre froide des années 1990. Les identités problématiques des scènes artistiques de la Chine post-communiste.

CONFERENCE 4 : jeudi 16 février 2012, 18 h. Négocier avec l’Histoire et les traumatismes de la Mémoire. La Biennale avortée de Johannesburg et les déchirements du monde de l’art et de la scène artistique de l’Afrique du Sud post-apartheid, après 1994.

CONFERENCE 5 : jeudi 15 mars 2012, 18 h. La « constellation postcoloniale » : les problématiques et les stratégies de l’identité féminine sur la nouvelle scène artistique transnationale et multiculturelle des années 1990 et du début des années 2000.

CONFERENCE 6 : jeudi 12 avril 2012, 18 h. L’irrésistible ascendance de la position curatoriale dans le nouveau dispositif du monde de l’art contemporain et les problématiques du modèle de l’exposition globale : un paradigme du nouvel ordre mondial. L’exemple des documenta 11 et 12 de Kassel en 2002 et 2007.


Version FR | EN Version — Traduction Louise Jablonowska