Barbara Schroeder

(…) Le motif du feu, sa régénérescence parfois menaçante fascine aussi Barbara Schroeder. Des fumées s’échappent des toiles, des pèlerins traversent les espaces du prieuré. Une combustion vive semble saisir certaines images. On entend l’écho des sols et des racines enfouies qui surgissent d’un autre siècle. Les traces de ce passage parsèment le sol de cercles et de cailloux. Barbara Schroeder compose un mémorial dédié au banal ; elle s’intéresse aux épaisseurs, aux croûtes, aux écorces, aux mousses et aux lichens forgés par le temps long. De la brillance phosphorescente à la matité, l’opposition des matières s’exprime dans la diversité des techniques employées. Comme les champignons naissent de petits agglomérats de fibres délicates, une myriade de réseaux et de savoirs ancestraux et artisanaux inspire l’artiste.

Élise Girardot, mai 2020

Expositions à la Galerie DX

Vidéos