Nicolas Pol

Né en 1977, Nicolas Pol a vécu une partie de son enfant en Afrique avant de rentrer en France pour poursuivre ses études. Diplômé des Beaux Arts de Paris, et de l’Université de la Sorbonne en mention cinéma. Depuis 2001 Nicolas Pol expose son travail principalement à l’étranger : New-York et Londres ….

La peinture de Nicolas Pol est sombre et violente. Ce fan de Kerouac et De Fante, pour parler de littérature, de David Lynch, Tarantino ou Kusturica, souvenir de son passage dans le 7ème art, de musique rock, de Basquiat, Pollock, ou de Bosch… reste fidèle à un art assez brut, assez organique. Ici fantasmes et tangibles coexistent en une dérive du pop, extrême et absurde, puisqu’elle ne porte que sur des objets ou des marques imaginées… Ici règnent à la fois la fascination des monstres, les personnages grimacants, les rires figés… la tyrannie …  tous prétextes à un bestiaire étrange… Mais, ce bestiaire étrange et grotesque se prend les pieds et sombre dans le burlesque et le simulacre ; le sens de la dérision, l’humour sont en effet au rendez vous : l’idée étant d’établir un pacte de grande moquerie, iconoclaste, et dyonisiaque… De ce culte du grotesque, de cette apparence de chaos, surgit à vrai dire une lumière : bouillonnante, inquiète, une volonté expresse est à l’oeuvre : celle de sonner l’alarme, de mettre en alerte le spectateur vis à vis de l’incohérence dans laquelle il vit… « J’entrevois, dit-il, avec gratitude l’engeance monstrueuse qu’est ma pratique, née du fracas d’influences vagabondes… la finalité étant dans le gag, et … avec le goût bien médiaval du fourmillement , je traque autant l’effroi que le rire.. »

Expositions à la Galerie DX

Presse

Paris Art, 2018

La critique.org, novembre 2016
Christian Gattinoni, « Les monstres organiques de Nicolas Pol »

Vidéos