Yohann Gozard

Tout commence par la fin d’un voyage au long cours après lequel Yohann Gozard décide de se consacrer à la photographie. Il dissocie son travail du rêve de destinations lointaines pour s’attacher au réenchantement de son environnement direct, par l’errance automobile et le temps long. Presque exclusivement nocturnes, ses images sont les captures recomposées d’apparitions hallucinées au détour des routes. Elles stratifient l’expérience du temps qui s’étale, elle construisent dans des espaces génériques et anonymes des paysages singulièrement intimes. Car dans le noir enveloppant de la nuit, pas d’horizon : la lumière seule définit la portée du regard et l’espace visible, recomposant au gré des lampadaires quelques îlots de paysages isolés, autant de décors oniriques, de scènes de théâtre, de plateaux de cinéma et d’histoires possibles qui adviennent dans la banalité routinière des paysages du quotidien auquel nous ne prêtons qu’une attention résiduelle et sans désirs.

Expositions à la Galerie DX

Biographie

Né en 1977 à Montluçon, Yohann Gozard vit et travaille entre Sète et Annecy et enseigne au MO.CO. ESBA à Montpellier
Après un cursus en Arts Appliqués à Nevers puis Toulouse suivi d’un Master 2 en Audiovisuel à l’ESAV, il se consacre aux arts visuels, explorant parallèlement les arts graphiques puis la photographie, qui devient finalement le support exclusif de son travail de création.

Presse

Paris Art, 2018

Midi Libre, novembre 2019
Olivier Raynaud, « Adge : l’art contemporain s’invite au lycée Loubatières »

Vidéos